Mercredi, 12 Avril 2017 18:09
Évaluez cet article
(0 votes)

POINT DE PRESSE DE LA COLLECTIVITE MANDINGUE DE MBOUR : LE COMITE MENACE D’INDUIRE EN JUSTICE CERTAINS MEMBRES Favori

 

 Le comité de la collectivité mandingue de Mbour a dénoncé qu’un groupe d’individus de ladite collectivité dirigé par un des membres standard M. Famara Demba a dernièrement finalisé  des décisions  avec les autorités locales sans l’avis ni la signature de leur  président  Boubacar Diambang. Ces « agissements contraires à la règlementation établie par la collectivité », ont été l’objet d’un point de presse organisé ce lundi 10 Avril à Mbour pour éclairer la lanterne sur ces faits.

Des correspondances initiées auprès des autorités avec l’usage d’un faux caché et d’une signature autre que celui du président : telles sont les démarches entreprises par des membres de la collectivité mandingue auprès des autorités locales nationales voire même  internationales. Ces agissements sont jugés contraires à la règlementation et la déontologie de la collectivité par le secrétaire général de la collectivité M. Cheikhou Dabo en présence du président M. Boubacar Dianbang  et de tous les comités lors de leur contact avec la presse ce lundi 10 avril 2017 à Mbour. Selon M. Dabo ce même groupe d’individus a aussi déclaré auprès des médias  que le transfert de tous les sites du Kankourang a été confirmé ce que nie catégoriquement le secrétaire général «ce n’est pas vrai, aucune décision n’a été prise en ce sens par le comité  ». M. Dabo précise aussi que leur association est apolitique même s’il y a des politiciens au sein de la collectivité qui semblent être soutenus par des leaders du Grand Parti.

En conséquence, M. Dabo déclare qu’une étude minutieuse va être menée par la collectivité mandingue ce qui pourrait éventuellement aboutir à une plainte au niveau de l’administration juridique à l’égard de ce groupe manipulé par M. Famara Demba qui n’est que membre standard au sein de l’association mandingue. 

 Mais l’association mandingue ne semble  qui En présence de tous les comités de la collectivité Mandingue, le secrétaire général  Cheikhou Dabo a dénoncé lors de ce contact avec la presse la démarche entreprise par certains membres de l’association qu’il juge contraire  à la réglementation et à la déontologie de la collectivité : « il a été initié des correspondances auprès des autorités qui portent un cachet qui n’est pas celui du président.

 

Dernière modification le Mercredi, 12 Avril 2017 18:19
idy niang

Dernier(s) article(s) de idy niang

Articles similaires (par étiquette)

Retour en haut