Mercredi, 03 Septembre 2014 16:28
Évaluez cet article
(0 votes)

[IMAGES] Deuxième galop d'entrainement des lions à Saly Favori

Deuxième séance des lions

 

Coundoul, Sadio, Diamé, Konaté manquent à l’appel

 

Les lions de la téranga ont effectué hier dans la matinée leur deuxième séance d’entrainement dans les installations de l’institut Diambars. Sur les 23 convoqués par le sélectionneur Alain Giresse, 19 ont pris part à l’entrainement ouvert au public. Sadio Mané, Mouhamed Diamé, Moussa Konaté et Bouna Coundoul doivent rejoindre la tanière dans la soirée. Demba Ba forait a été remplacé par l’attaquant de l’AS Pikine, Sangoné Sarr.

Les protégés de Giresse affrontent vendredi au Stade Léopold Sédar Senghor l’Egypte en mach comptant pour les éliminatoires de la CAN 2015.

 

Prévu à 10heures précises, le deuxième galop d’entrainement des lions a finalement débuté à 11 heures. Journalistes et supporters ont fait le pied de grue devant la porte de Diambars. Le tout sous un soleil de plomb. A notre entrée sur ce qui sert de tanière aux lions, les protégés de Giresse étaient en train de prendre « une séance de photos pour un sponsor de l’équipe nationale ». Les choses sérieuses ont débuté à onze heures avec les 14 lions. Ils seront rejoints une dizaine de minutes après sur la pelouse par Lamine Sané, Salif Sané, Pape Kouly Diop, Alfred Ndiaye, Moussa Sow. Les lions ont effectué une séance de 45 minutes axée sur une reprise athlétique des joueurs. Les lions ont aussi effectué un travail de relation de jeu et de finition devant les buts.

 

Pour pallier à l’absence de Demba Ba, le sélectionneur des lions, Alain Giresse, a fait appel à l’attaquant de l'AS Pikine, Sangoné Sarr. Un choix que le patron des lions estime judicieux.

« Le nouveau venu Sangoné est peu perdu mais le groupe est facile. Ceux qui sont là accueillent facilement ceux qui arrivent. Je veille à ce que l’état d’esprit soit préservé. C’est un joueur comme les autres. Ce n’est pas parce qu’il est un joueur local qu’il est là. Il est là parce qu’il le mérite. C’est un garçon réservé et qui n’est pas très expressif. Mais l’essentiel c’est qu’il soit expressif sur le terrain et après il va trouver ses maques au sein de l’équipe », a déclaré       Alain Giresse.

Les lions ont effectué hier soir leur troisième galop d’entrainement loin des regards de la presse et des supporters.

Alassane Diallo

 

 

Kouly Diop évoque son transfert avorté à l’Olympiakos

             

Le marché estival des transferts   pris fin lundi dernier en Europe. Les clubs ont réalisé des coups de dernières minutes. De nombreux lions ont pu changer de clubs durant cette dernière journée. C’est le cas de Sadio Mané, Momo Diamé et Moussa Konaté. Mais tel n’a pas été le cas de Kouly Diop. Le milieu terrain de Levante (D1 espagnole) n’a pas rejoint Olympiakos (Grèce). Hier en marge du galop des lions, l’international sénégalais est revenu son transfert avorté.

« Je devais signer à l’Olympiakos mais il y a eu des soucis entre les deux clubs. Au finish je reste à Levante pour l’instant. On verra d’ici décembre et juin prochains ce qui va se passer », a confié Kouly Diop.

Alassane Diallo

 

 

REACTIONS

 

Dame Ndoye

« On est motivé pour défendre les couleurs nationales. On a des difficultés pour battre l’Egypte depuis de années mais c’est un match donc on mettre tous les atouts de notre coté et puis il faut juste qu’on soit concentré et que tout le peuple soit derrière nous. Il faut regarder devant et qu’on évite de parler tout le temps des échecs. Il faut qu’on se remobilise et qu’on essaye d’aller de l’avant ».


Kouly Diop

« C’est spécial de faire le regroupement à Mbour. Ici il y a la famille, les amis à coté. Ça nous motive davantage.

Contre l’Egypte on est devant notre public pour la première fois depuis des mois ça nous motive davantage. Sur les deux matchs, il faut essayer d’avoir les six points.

Prenez mes dix derniers matchs avec le Sénégal et vous verrez que j’ai toujours fait de bons matchs. Après ce n’est pas moi qui décide. Je suis à la disposition du coach. Si on me met je joue. Au cas contraire je reste sur le banc et je supporte l’équipe. »

Alain Giresse, sélectionneur national

 

«  Les absences de certains joueurs résultent du fait qu’ils étaient en phase de changer de clubs. Pour Bouna Coundoul, il jouait hier avec son club.

Mais on les aura dans la soirée (hier, NDLR). Aujourd’hui c’était la reprise sur le plan athlétique des joueurs. On a essayé de leur donner sur le plan athlétique un état de forme acceptable pour rentrer dans le travail technique et surtout tactique. On a aussi fait un travail de relation de jeu et de finition.

On n’ a pas assez de temps pour mettre l’accent sur l’aspect de jeu dans le relationnel. C’est ça qui est le plus délicat. Mais on ne va manquer de rythme parce que tous nos joueurs ont repris dans leurs clubs. »


Sangoné Sarr

« J’étais au Stade Iba Diop en train de m’entrainer avec le préparateur physique du Jaaraf. C’est à partir de là que mon coach de l’AS Pikine Alassane Dia m’a appelé pour m’informer de ma convocation en équipe nationale. Quelques minutes après, le coach national m’a téléphoné pour me demander de venir à Saly.

Cette sélection pourra m’apporter beaucoup dans ma carrière et je peux beaucoup apprendre des grands joueurs que j’ai trouvés ici. Je vais continuer à bosser pour rester dans cette dynamique et durer en équipe nationale. Je ne suis pas surpris par cette convocation au regard de la saison que j’ai effectuée.




Propos recueillis par A.Diallo

Dernière modification le Mercredi, 03 Septembre 2014 16:45
redacteur

Dernier(s) article(s) de redacteur

Retour en haut