Vendredi, 27 Mars 2015 15:08
Évaluez cet article
(0 votes)

2E édition du Festival « des Vieilles Pirogues »: La culture au secours du tourisme à Saly Favori

 

 

 

Saly s’apprête à venir au rythme de la deuxième édition « des Vieilles Pirogues » en mai. Ce rendez-vous culturel organisé par l’association Tapis Vert est destiné à donner un « nouveau souffle » au tourisme en déclin dans la localité.

 

Saly se meurt. Ce n’est pas  le titre d’un film mais la réalité au niveau de la station balnéaire de Saly à 80 km de Dakar. Face à cette morosité, certains  ont refusé d’adopter l’attitude stérile du spectateur.  L’Association « Tapis Vert »   de Saly a décidé de prendre le taureau par les cornes en posant des actes allant dans le sens de relancer le Tourisme.  Pour ces derniers, cette remise en marche du Tourisme  passe par l’animation culturelle de la station.

« C’est pour  essayer de redynamiser la station de Saly et la petite côte touristique en général, offrir un visage à cette station  et redonner envie aux gens de venir à Saly », a laissé entendre Ibou Laz, président de l’Association « Tapis Vert », mercredi lors d’une rencontre avec la presse.

Pour lui, ce projet est une initiative ponctuelle mais qui s’inscrit dans le sillage de donner un nouveau souffle à cette station qui manque notamment de culture.

Au programme des trois jours (1er au 3 mai prochain) d’activités artistiques, il est retenu des concerts, des animations dans les espaces de Saly et des expositions d’œuvres d’art. Cette deuxième édition du Festival « des Vieilles Pirogues »  sera empreinte de brassage culturel. Ainsi Saly, carrefour des mondes,  aura pour ambition d’être l’hôte des festivaliers venus de tous horizons.

« Il y aura tout un panel de créateurs.  Nous allons impliqués les  artisans locaux, ceux de Mbour, de Dakar pour qu’ils puissent présenter leurs œuvres  aux  festivaliers. On a aussi une partie art et  peinture. Durant ces trois jours, nous allons  surtout essayer de toucher toutes les disciplines  de la culture »précisent les promoteurs de ce festival qui ont un objectif précis : « redonner envie aux gens de venir sur la Petite cote sénégalaise ».

Le Président de l’Association Tapis Vert espère que le top de départ sera ce week end du festival où Saly sera le carrefour   du monde.

 

El Hadji Alassane Diallo

 

 

thioye

Dernier(s) article(s) de thioye

Articles similaires (par étiquette)

Retour en haut